A propos du cimetière israélite de Rosenwiller

By
 
Pierre blanche dans les hautes-herbes

Pierre blanche dans les hautes-herbes

A quelques kilomètres de la ville d’Obernai se situe le village de Rosenwiller qui abrite un cimetière juif, dont le grand âge lui procure son charme. Les premières mentions écrites que l’on a retrouvées à propos de ce cimetière date du milieu du XIVéme siècle. D’après le registre débuté en 1753, les 4 hectares couverts par le cimetières abritent plus de 5500 tombes, dont les plus anciennes encore visibles dateraient du début du XVIIIéme siècle. En traversant le cimetière d’ouest en est, on remonte le temps et plus on remonte le temps, plus la concentration de sépultures visibles diminue. Le temps a eu raison des premières stèles qui étaient en bois, mais aussi de celles en pierres qui se sont progressivement couchées pour finalement finir ensevelies (des pillages sont à priori également en cause dans la disparition de certaines pierres tombales).
Ce lieu dégage une ambiance toute particulière, un mélange entre témoignage de l’Histoire et esthétisme épuré. A visiter dans le respect dû à tout lieu de repos éternel ou en photos en suivant ce lien

Commentaires

Commentaires